Initiation guitare

IMG_6625L’apprentissage de la guitare nécessite plus d’assiduité que le ukulélé.

La pratique du solfège n’est cependant pas nécessaire. Je n’utilise que les tablatures pour une lecture simplifiée qui se prête essentiellement à l’accompagnement rythmique (pour ceux qui s’accompagnent en chantant).

Pendant les cours, je joue en même temps que mes élèves, à la manière d’une locomotive à laquelle le wagon est attelé ce qui entraîne une synergie positive et accélératrice.

Pour les professionnels de la petite enfance, un programme a été spécialement élaboré pour maîtriser au plus vite la pratique dans le répertoire des chansons enfantines où l’on utilise moins d’accords que la variété traditionnelle. Je dispense des cours individuels et privés ou sous la forme de stages organisés par La Passerelle à Rixheim (voir Rubrique Formations pro).

Choix de l’instrument : les guitares sont électriques, électro-acoustiques (c-à-d qu’elles peuvent être amplifiées) ou  « sèches ». Dans les deux dernières catégories, elles existent en modèle classique ou folk. La guitare classique est équipée de cordes nylon et plus utilisée pour les arpèges au doigts (ex. « les jeux interdits »), le jazz ou lorsqu’on cherche un confort pour les doigts sensibles.

La guitare folk est totalement adaptée pour la pratique de la rythmique, de l’accompagnent et des solos pop/rock. Si les cordes acier sont plus « agressives » pour les débutants, elles apportent une sonorité plus brillante et plus résonnante ; c’est la guitare la plus répandue et que je recommande à priori.

Reste le choix du modèle, de sa taille (small body, grand auditorium, dreadnought ou jumbo) en fonction de sa morphologie parfois, du son recherché et de la qualité du manche.

Et voici un lien vers « tout ce que vous devez savoir sur les différentes cordes ».

Vous n’avez pas encore d’instrument, profitez de la rubrique les bonnes affaires du moment.

 

Pour toute demande, rdv dans la rubrique contacts.